Manger à Londres

Faire manger son petit bout à la maison n’est pas toujours chose aisée, alors à l’étranger, ça peut rapidement devenir compliqué. Étant donné que le petit chat n’avait qu’un an au moment du voyage, on va dire que culinairement parlant le séjour a été très lacté. Avec la moitié de la valise pleine de biberons prêt à l’emploi, et l’autre de compotes, nous partions confiants et je dois avouer que pas un biberon ne s’est avéré être de trop durant le séjour.

A l’inverse pour nous adulte, il fallait bien évidemment se nourrir d’autre chose que de lait. Le gros souci quand on arrive à l’âge où son enfant marche, est de le faire tenir assis au restaurant tout le long du repas et de trouver bien entendu un endroit qui accueille sans souci des familles avec enfants en bas âge. Durant la semaine, nous avons donc favorisé des repas assis au chaud, (car manger sur le pouce pendant une semaine avec un petit bout n’est pas envisageable non plus), mais à l’ambiance simple et familiale. Nous avons entre autre goûté le fameux fish and chips qu’on a trouvé très bon. Un peu gras, mais très bon. Nous avons également déjeuné dans une chaîne de restauration que l’on connait en France « Le pain quotidien ». Là aussi, on a été ravi de l’expérience, car les plats proposés et pâtisseries, avaient été revus à la sauce british, donc une jolie découverte également. Londres abrite un autre type d’établissement assez connu : le « Rainforest café », alors c’est certain culinairement parlant à mon sens il n’y a rien de transcendant à y manger, mais cependant les enfants adorent le décor (les adultes aussi d’ailleurs) et cela permet de faire une petite pause sympathique pour les petits bouts.

Enfin nous nous sommes octroyés tout de même un petit repas dans une taverne de la City avec une partie de l’établissement utilisée pour accueillir le pub et l’autre utilisée pour le restaurant. Nous y avons très bien mangé et ce pour un tarif raisonnable.

Avec un petit bout, nous n’avons eu qu’un petit aperçu de la cuisine anglaise mais ce que nous  avons pu goûter n’était pas mauvais.

Mon gros regret est de ne pas avoir pu déguster un vrai tea time, mais je m’étais renseignée au préalable et l’expérience n’est pas donnée entre 15 et 30 euros par personne selon l’établissement choisi. Bref avec un petit bout de chou d’un an j’ai eu peur que ce ne soit pas jouable ou tout du moins pas dans de bonnes conditions.

Pour finir je dirais que Londres est une ville pleine de surprises et que sa cuisine recèle son propre lot à découvrir.

Quelques endroits sympathiques où s’arrêter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *