Un jeu de société pour les vacances : Licornes dans les nuages

GU211722_6Avec les vacances qui sont enfin là, les enfants demandent à juste titre à jouer ! Alors à quoi peut-on jouer avec son petit bout de 3 ans ? Je vous avais déjà parlé dans un article précédent d’un jeu de société : «le verger», aujourd’hui place à un nouveau jeu dont le design plaira sans nul doute aux petites filles. Il s’agit des « licornes dans les nuages ». Ce jeu est un peu plus complexe que le verger mais très bien également.

Le déroulement de la partie est le suivant :

Chaque joueur doit faire avancer sa licorne en récoltant le plus de diamants. Le premier qui termine la course fait stopper le jeu. Une fois la partie terminée on retourne le plateau et on compte à l’aide d’une espèce d’abaque sur papier qui a le plus de diamants. Le parcours se compose de nuages. Certains nuages permettent d’obtenir des diamants ou d’en offrir aux autres joueurs ; d’autres permettent d’avancer plus rapidement en sautant des nuages via des passerelles arcs en ciel. Deux dés sont fournis :

  • un pour avancer (1, 2, 3)
  • un pour savoir combien l’on gagne où l’on donne de diamants quand on tombe sur les nuages correspondants

C’est un jeu que j’aime beaucoup. Il est joli et bien plus intéressant que le verger. Par contre il convient davantage à des enfants de 3 ans que de 2 ans, ce qui n’est pas le cas du verger. Bref, chaque chose en son temps et à chaque âge son jeu. GU211722_6_2

Fée Clochette et la créature légendaire : une idée sortie Cinéma

jY7bLOVBEjRxWFOKNPBoErHr2yAIl y a peu, est sorti au cinéma un nouvel opus de Fée Clochette : Fée Clochette et la créature légendaire. Alors chez nous, Fée Clochette, on aime beaucoup. Tout d’abord c’est le premier dessin animé que le petit chat est allé voir au cinéma. Un joli souvenir. D’ailleurs quel cinéma ! Il faudra absolument que je vous en parle… mais chaque chose en son temps… Donc comme je le disais Fée Clochette à la maison on apprécie : c’est doux, joli, frais 😉 . Bref, à mon sens, mignon tout plein pour les petitous.

Quand j’ai su qu’un nouveau film sortait, bien entendu je m’étais promis d’y mener le petit chat. Comme d’habitude, je n’ai pas été déçue, l’histoire est pleine de sensibilité, véhicule de jolies valeurs sur la différence, et les graphismes sont toujours aussi beaux. Le petit chat s’est caché une ou deux fois les yeux durant la séance, mais pas de quoi en faire tout un plat. Le seul petit bémol reste à mon avis qu’on ne voit que très peu Fée Clochette dans le dessin animé, car tout est centré sur une de ses amies fée Noa qui un jour trouve une créature mystérieuse et décide de s’en occuper envers et contre tout (et surtout les apparences je dirais). Donc il est possible que cet aspect là chagrine les vrais fans de la petite fée verte… Notre petit chat n’en a pas vraiment tenu ombrage au film 😉

Bref une petite sortie sympathique, à programmer peut être pendant ces vacances de Pâques durant lesquelles la météo ne semble pas très attrayante malheureusement.

Un gâteau Princesse Tiana

20140323_110253Il y a de ça un an maintenant, j’ai testé un atelier pâte à sucre qui m’avait été offert comme cadeau d’anniversaire. Il est vrai que j’aime beaucoup réaliser ce type de gâteau. Gustativement parlant, ils sont toujours très simples et sans prétention mais visuellement, en général ça en jette !!!! Et bien entendu les petits sont fans…

Pour ma part, c’est le plaisir de décorer, créer qui me plait, bref c’est ma fibre artistique qui ressort. Bien souvent quand je parle avec certaines de mes amies de ce type de gâteau, la plupart hésitent, de peur de ne pas y arriver, mais sont toutes très tentées. Alors il est vrai que pour ma part, cet atelier m’a beaucoup aidé dans la création de mes gâteaux suivants. Celui qui m’avait été offert se déroulait sur une journée entière. Nous étions 4 ; nous devions apporter notre petit pique-nique et un gâteau tout fait type gâteau au yaourt avec une hauteur minimale requise.

Qu’apprend-on dans ce type d’ateliers ???

  • Et bien tout d’abord à retravailler son gâteau en le redécoupant, en essayant de masquer au maximum ses imperfections
  • Ensuite à recouvrir son gâteau de pâte à sucre sans faire de plis
  • Enfin à le décorer et c’est là que l’on découvre une grande variété d’outils que l’on n’a pas forcément au départ.

L’avantage est que bien entendu, le matériel mis à disposition dans ce type d’atelier est très varié. Ce qui permet à la fois de tester, s’entraîner et cibler ce dont on a réellement besoin et envie pour ses prochaines réalisations 😉 C’est également l’occasion de découvrir un tas de petites astuces… dispensées par des personnes passionnées et expérimentées.

Je garde un très bon souvenir de cette journée et encourage vivement toutes celles et ceux qui seraient intéressés par ce type d’activités à tester une journée atelier. Le prix varie selon les établissements… Moi, je suis passée par une petite structure qui prenait 65 euros la journée. Je n’ai pas trouvé cela excessif, vu le temps que nous ont consacré les animatrices, et le prix de la pâte à sucre (pas toujours donné)…

Sur ce, une dernière petite image de ma réalisation… 😉

20140323_110326

L’île Maurice : Le debrief

20140718_114148Cette semaine à L’île Maurice était une grande première pour nous. Pas que nous ne connaissions pas ce genre de destination, mais bel et bien que c’était la première fois que nous partions si loin avec notre petit chat.

Ce qui me tracassait le plus à vrai dire était les 10 heures de vol… Mais avec un vol de nuit, la tablette en poche, tout s’est très bien passé. Une fois sur place, ce qui nous a le plus séduit fut certes la beauté des paysages, mais surtout l’ambiance familiale qui règne sur l’île. Réellement on a été surpris par la gentillesse des gens avec le petit chat. Enfin, l’hôtel sélectionné a été une réelle belle surprise. J’ai fortement apprécié le fait de me laisser plus ou moins porter pendant une semaine et de profiter pleinement de mes vacances. Aucun souci logistique de quelque ordre qu’il soit, il n’y a pas à dire c’est le pied.

Un petit plus auquel on ne pense pas forcément est l’intensité avec laquelle le soleil frappe. Pour un petit bout de deux ans, bien couvert de crème solaire et d’un chapeau, il n’y a pas de souci, je dirais (en tout cas, nous, n’en avons pas eu). Ce n’est pas le cas de toutes les destinations version « île ». Les Maldives par exemple sont très fortement exposées…

Bref, pour finir, l’île Maurice est véritablement une destination facile avec un enfant en bas âge où tout le monde y trouve à se plaire. En espérant que cette petite série d’articles vous ait donné l’envie de partir…

Que faire à L’île Maurice avec des petitous ?

20140718_154522Alors pour commencer bien sûr il y’a la mer, la plage, qui restent le best en la matière ! Un sceau, une pelle et un râteau dans la valise (par précaution) et c’est parti !
Le petit chat s’est régalé et nous avec 😉
Les plages de Flic en Flac, de Grand baie ou encore Mont Choisy ou Trou aux biches sont bien entendues magnifiques et à voir.

20140718_14441620140716_12135620140718_151338La deuxième alternative est de prendre la voiture (taxi, bus,location) pour se rendre à l’intérieur des terres. Là on peut aller visiter le marché de Port Louis, la capitale, ou encore se promener au sein du jardin Pamplemousse, très agréable par sa diversité d’espèces végétales. Je sais qu’il existe également un musée de la canne à sucre, très présente sur l’île, que nous n’avons pas eu l’occasion de visiter mais qui apparemment est très bien fait.

Le marché de Port Louis

20140718_12302320140718_122919Le jardin Pamplemousse

20140718_10500920140718_11082220140718_111457_120140718_111239

20140718_114505Enfin, la troisième alternative est de prendre le bateau pour se rendre sur les petites îles avoisinantes. Pour notre part nous avions décidé d’aller visiter l’île aux cerfs, certainement la plus connue. La sortie est sympathique. L’île est bien entendu plus sauvage encore que Maurice et la sortie en bateau plait toujours aux enfants en général.

20140720_110345Bref l’île bien que petite offre différentes alternatives pour en profiter, et chacun peut facilement trouver chaussure à son pied 😉

La pointe aux canonniers : hôtel Beachcomber

20140717_10523120140717_094546Après vous avoir présenté rapidement quelques jolies images de l’île Maurice, je tenais à vous parler du logement sur l’île.

Plusieurs solutions existent allant de la chambre d’hôte à l’hôtel grand luxe, en passant par l’hôtel plus cheap… tout dépend  après de son budget, de ce que l’on a envie de faire, de voir… si on est plus road trip ou plus « j’ai pas trop envie de m’embêter la vie »…

Nous étions au départ partis pour louer une chambre d’hôte, mais un manque de disponibilité aux dates que nous avions sélectionnés nous a poussé à jeter un œil aux hôtels et là nous sommes tombés sur une offre promotionnelle pour la chaine des hôtels Beachcombers qui a fini de nous décider.

Alors quels sont les avantages de ces grosses structures ?

Tout d’abord le cadre. Une merveille ! Avec une vue à couper le souffle, une plage privée, une très belle piscine, un spa niché dans un très vieux banian et donc d’une originalité à couper le souffle. Bref, les images parlent d’elles-mêmes.20140719_17104820140719_170932Ensuite la restauration. Le top ! Je tiens à préciser que nous étions en « all inclusive », donc nous ne nous sommes pas tracassés des menus ;-). Point non négligeable quand on voyage avec un petit bout de deux ans.

20140720_175725L’hôtel comprenait deux restaurants, plutôt gastronomiques et un grand restaurant self qui proposait des buffets très variés (environ 6 stands) richement fournis. C’est ainsi qu’à peu près toutes les grandes cuisines dans le monde ont été représentées durant la semaine où nous avons séjourné. Bref une variété à toute épreuve et qui fait plaisir aux papilles si l’on est gourmand…20140715_19131420140717_190827

De plus, les cocktails sont compris dans le all inclusive et ce à tout heure du jour et de la nuit… De même, tous les jours un gouter était proposé sur l’une des très belles terrasses du restaurant, ce qui nous a bien arrangé pour notre petit chat.20140720_175748

Enfin les petits plus. L’hôtel proposait de nombreuses activités : ping pong, tir à l’arc, tennis, bateau à fond de verre, pédalo, snorkeling, spa… Nous avons profité de plusieurs d’entre elles, et avons trouvé le tout très agréable. 20140720_180024

Un petit club pour enfants existait également. Alors tout dépend de comment on envisage les choses… Pour notre part, à deux ans la question ne s’est même pas posée, mais nous avons pu profiter des installations existantes. Notre voyage s’étalant sur deux semaines (1 semaine à Maurice et 1 semaine à la Réunion) nous avions mené avec nous quelques jeux mais bien entendu le choix avait été très limité. Le petit chat a donc été ravi de pouvoir jouer avec d’autres jeux…20140717_164354Une petite salle accessible à toute heure du jour et de la nuit et permettant de disposer de tout le nécessaire pour bébé, même la petite collation…20140718_210315

20140718_210339

Voilà pour finir je dirais que nous avons totalement été séduits que ce soit par le cadre, la cuisine, la gentillesse du personnel, ou encore les infrastructures existantes sur place …20140720_173826Sur ce, je vous propose d’aller visiter pour ceux qui ne connaissent pas le blog de Maman voyage qui parle également de cet établissement. Un site très bien fourni et très agréable à suivre.

 

L’île Maurice

20140717_161852Il y a un an nous avons découvert en famille l’île Maurice ! Un petit paradis sur Terre… L’île est bien entendu très connue pour ses jolies plages de sable et son eau aux couleurs turquoises et bleues.

20140716_121532Nous sommes partis en juillet découvrir ce joli petit bout de terre. Alors ce n’est normalement pas la bonne saison pour voyager dans cette partie du monde car le temps y est apparemment plus incertain. Pourtant, je ne sais pas si ça a été un coup de chance, mais mis à part une journée un petit peu nuageuse, nous avons eu un beau soleil toute la semaine durant laquelle nous y avons séjourné, et les plages n’étaient pas assaillies, loin de là, ce qui n’a rien gâché à notre plaisir.20140716_15590220140716_155906Les côtes sont prises d’assaut par une série d’hôtels de plus ou moins grand luxe qui possèdent pour la plupart leur plage privée. Nous avons séjourné dans un des hôtels de la chaine Beachcombers au niveau de la pointe des canonniers. Un endroit superbe ! Nous avions profité de nos 5 ans de mariage pour profiter d’une offre promotionnelle avantageuse qui nous avait vivement incitée à partir… (sinon il est vrai que ce type d’hôtel n’est pas donné)20140720_110248L’île est vraiment très accessible avec des enfants, que ce soit par l’accueil que l’on y reçoit (les Mauriciens sont vraiment très agréables et compréhensifs avec les enfants), pour les activités que l’on peut y pratiquer (pédalos, plages, mer, bateau à fond de verre, bateau…) la cuisine, le temps ou encore les conditions sanitaires…

On peut facilement se déplacer dans l’île, car les transports en taxi sont très abordables (50 € pour disposer d’un taxi à la journée) et l’on peut ainsi découvrir quelques temples indous, le jardin pamplemousse, l’île aux cerfs, de nombreuses plages paradisiaques, la capitale et autres…

Bref, une destination vraiment très chouette que je vous conseille vivement si vous avez envie de vous lancer dans un premier grand voyage dépaysant avec un petit bout. Sur ce je vous laisse quelques images…20140720_11042320140717_10341020140717_163333

La calanque de l’Érevine

20150411_122801Les calanques  . . . Véritablement tout un programme !

Elles sont nombreuses et caractéristiques de la région marseillaise. Nous n’y allons pas très souvent mais à chaque fois c’est le même émerveillement face à ces nuances de bleu dans la mer et à cette roche calcaire si claire. Avec les beaux jours qui reviennent il était grand temps d’aller s’y balader de nouveau !

Aujourd’hui je souhaitais vous faire découvrir ou redécouvrir la calanque de l’Érevine. On y accède entre autre en partant de la petite gare de Niolon. On longe alors le sentier du littoral qui est très bien balisé pour atteindre la fameuse calanque.

Bien que l’eau soit encore bien trop froide pour moi, nous avons eu le plaisir d’y tremper les pieds et de voir quelques courageux se lancer tête la première à l’eau. Le point de chute de la randonnée est bien entendu superbe !

20150411_12421620150411_123604

Quant à la balade en elle-même, elle l’est tout autant avec Marseille en point de mire au loin tout au long du trajet.

20150411_133925Le chemin longe la voie ferrée, on peut donc observer de très beaux viaducs ou tunnels construits dans la première partie du 20ième siècle pour permettre aux trains de passer. Le sentier est praticable mais très escarpé, attention donc aux âmes sensibles… Le vertige pourrait pour certains se faire ressentir. 20150411_140021

Pour les petitous, la balade est faisable dans le sac à dos. Elle l’est également avec le petit chat hors du sac à dos, mais là la tension et le plaisir ne sont pas le même car il faut être ultra vigilent !!! Une petite glissade jusqu’à l’eau peut se produire en un rien de temps.

20150411_12031520150411_122039Pour notre part, nous avons laissé marcher le petit chat tout le chemin aller et mis dans le sac à dos pour le chemin retour. Comptez trois bonnes heures d’escapade avec une bonne pause au milieu à la calanque et un petit chat de 3 ans.

Il est également possible de partir dans l’autre sens vers Mareille ou encore de prendre le train jusqu’à la gare Saint Charles et de revenir à pied. Un itinéraire que j’aimerais bien tester, car l’idée de reprendre le train plait beaucoup au petit chat.

Et vous ? Quels jolis souvenirs avez-vous des calanques ?

 

20150411_11425920150411_11540820150411_11540020150411_124635

Une pâques royale !

DSC_0179Il y a de ça un an, premier bug familial à Pâques : pas de sœurs, pas de parents à proximité, des copains tous casés chez de la famille, bref, une première Pâques à 3. Alors me direz-vous, pas bien grave l’essentiel y était et c’est vrai… mais je suis de celles qui attachent une importance toute particulière aux festivités en « grande réunion familiale ». Quand mon mari m’a vu dépitée à l’idée d’une petite chasse aux œufs sans cousins, cousines, ni grands parents pour le petit chat, il est tout de suite venu à ma rescousse avec une nouvelle idée à me soumettre : « une pâques royale ».

Alors qu’est ce qu’une pâques royale me direz-vous ? Et bien dans la région, nous avons un grand parc zoologique dans un petit village nommé La Barben et juste à côté un très beau château où les propriétaires se démènent pour organiser un tas d’activités sympas tout au long de l’année. Et même si y participer implique pour nous une bonne trotte en voiture, nous n’hésitons généralement pas à faire l’effort. Donc, pour la Pâques, une grande chasse aux œufs dans les jardins à la française du château est proposée.

L’an dernier, c’est sous un ciel gris que nous avons réalisé notre première chasse aux œufs royale. Alors, quels sont les avantages d’un tel système ?

Tout d’abord le cadre : un hectare de jardin à la française. Aujourd’hui on possède rarement un tel espace de recherche, et surtout un aussi beau jardin.

Ensuite le concept en lui même, les enfants se retrouvent ensemble et ils adorent se retrouver entre pairs, ce qui leur permet de partager ensemble ce joli moment.

Enfin la petite activité bonus ! À la fin de leur chasse, les enfants échangent les œufs en plastique qu’ils ont trouvés contre du vrai chocolat et filent se confectionner avec carton et peinture, une petite couronne ou un petit bouclier.

La chasse est ouverte le dimanche et le lundi, bien pratique si de la famille nous attend pour le jour J. La première fois, le beau temps n’était pas au rendez-vous alors je dois dire que nous avions eu la chance de profiter pleinement des jardins peu fréquentés ce jour là. Par contre cette année, le soleil brillait haut dans un ciel bleu magnifique et un tas de minimoys gravitaient partout autour des buis, ce qui avait tout autant de charme 😉

Quand au coût… pour une première année, celui-ci reste raisonnable puisqu’il comprend la chasse aux œufs dans les jardins ainsi que la visite du château. Par contre la seconde année, le coût par personne reste inchangé ainsi que les prestations proposées ce qui fait un peu cher si l’on n’a pas l’intention de revisiter le château. Alors reste toujours la solution de faire profiter de la visite quelques amis…

Bref, une sortie familiale qui pour moi est devenue un incontournable et que je n’aurais raté pour rien au monde cette année.

DSC_0935DSC_0080DSC_0046 20150406_121721 20150406_110056   L’atelier de confection couronnes et boucliers20150406_120612Quelques photos des mêmes jardins mais une année auparavant

20140420_11385220140420_11374820140420_114436

Une nuit en yourte

DSC_2981DSC_2858Voilà un petit moment que je n’ai pas eu le temps de remettre le nez dans ce blog mais voilà chose faite 😉

Avec les beaux jours qui reviennent, les préparatifs pour de petits week-end prolongés arrivent un peu chez tout le monde et j’avais très envie de vous parler de logement insolite. Il y a de ça deux ans maintenant nous avons testé la nuit en yourte. Une soirée vraiment sympathique qui nous avait laissé un tas de jolis souvenirs et comme nous avons l’intention de retenter l’expérience très prochainement à une nouvelle adresse, il me semblait intéressant de vous parler de cette première fois.

A l’époque nous étions partis à l’automne, fin octobre du côté de la Haute Loire. Nous devions passer cette nuit en yourte avant de rejoindre de la famille. Le séjour était donc de courte durée puisqu’il ne s’agissait que d’une escale.

La famille qui gérait ces yourtes en possédait deux différentes. La notre dans des tons chauds de rouge et d’orange était véritablement magnifique, mais les photos de la seconde indiquaient qu’elle l’était tout autant. Dans le forfait que nous avions choisi, le dîner et le petit déjeuner étaient inclus et je dois dire que nous n’avons pas été déçus aussi bien par la qualité du repas que par la quantité. Pour l’accueil, le tutoiement a été de mise dès le départ, ce qui peut mettre mal à l’aise, mais les personnes qui nous ont reçus ont été très charmantes, et ça n’a pas été le cas.

Notre petit chat avait alors tout juste 10 mois, un lit parapluie nous avait été proposé mais nous l’avions gentiment décliné pour l’installer au chaud entre nous deux. Malgré la neige qui est tombée cette nuit là nous n’avons pas eu froid, bien chauffés par le poêle à gaz de la yourte et les couvertures fournies. Pour la toilette, une salle de bain et des WC installés dans une annexe de la maison des propriétaires nous étaient destinés, donc grand luxe également de ce côté là. Entre l’accueil, le repas, l’originalité et la beauté du logement nous avons véritablement été séduits.

Bref, une expérience très chouette que je vous conseille vivement de tester. Dépaysement assuré pour les grands comme pour les petits.

  • Les Yourtes de la Chapuze
    La Chapuze
    43260 Saint Julien Chapteuil
    06 87 49 14 25

DSC_3082 DSC_3057 DSC_3042 DSC_2962    DSC_2909 DSC_2905