Exposition Harry Potter à la cité du cinéma à Paris

20150524_144147En ce moment et ce jusqu’au 6 septembre 2015, on peut aller voir l’exposition Harry Potter à la cité du cinéma à Paris (enfin à Saint Denis pour être plus précise).

20150524_114950En tant que vraie fan du petit sorcier à lunettes, j’avais très envie d’aller jeter un petit coup d’oeil à cette expo 😉 Nous étions déjà allés à Londres aux studios de Leavesden et nous avions beaucoup aimé, j’étais donc curieuse de voir ce que ça pouvait donner sur Paris.

Alors verdict ? Très sympa, mais tout de même rien à voir avec ce que nous avions pu voir sur Londres. Mon mari avait peur que le tout soit une totale redite de ce que l’on avait déjà pu visiter en Angleterre, mais pour finir on a trouvé cette petite expo complémentaire des studios.

L’exposition n’était pas immense mais très fournie ! Les décors étaient joliment faits. Les salles étaient plongées dans le noir total si bien qu’avec toutes ces lumières tamisées, on était très vite dans l’ambiance ;-).

Alors bien sûr, on ne trouve pas comme à Londres, la grande salle, la véritable maquette de Poudlard qui a été filmée pour les différents opus, certains plateaux de tournage comme le ministère de la magie, la maison des weasley, les décors extérieurs et j’en passe … mais le tout reste intéressant. Petit, très petit par rapport aux studios, mais intéressant !

Je trouve qu’ils ont notamment essayé de faire des efforts sur l’arrivée à l’exposition. Déjà, dès la sortie du métro tout est extrêmement bien indiqué. 20150524_114154Ensuite de jolies affiches sont placardées un peu partout à l’arrivée à la cité du cinéma. Enfin la file d’attente nous plonge directement dans l’univers d’Harry Potter !20150524_120131

Petit hic … en ce moment avec le plan vigipirate, il n’y a plus de consigne… Nous avons donc été obligés de nous trimbaler notre valise cabine derrière nous durant toute la visite.(Et oui l’expo était notre dernier passage avant de prendre l’avion) Ceci dit on a géré, enfin, merci chéri d’avoir géré 😉

On entre par petits groupes pour visiter l’exposition (chaque ticket s’achète avec un horaire de visite). Une fois entrés, une sorcière nous attend avec le choixpeau pour une petite attente supplémentaire afin de réguler au mieux le flux de visiteurs. 20150524_122259Une dernière salle de projection avant le grand saut dans le monde d’Harry Potter et c’est parti pour 2  heures et demi de visite (ça c’est vraiment si on prend son temps, pour vous donner une petite idée, nous avions passer la journée à Leavesden et je n’avais pas réussi à tout écouter de mon audioguide…)

L’entrée dans l’exposition se fait par un passage dans lequel on peut admirer la locomotive du Poudlard express, 20150524_122610puis débute alors une succession de plateaux dressés chronologiquement en fonction des films et des livres… Bien entendu on trouve beaucoup de costumes, d’accessoires plus ou moins grands, d’écrans TV diffusant des extraits des films ou encore des affiches…20150524_122654

Voici donc un aperçu de ce qu’on peut admirer :

Les portraits du Grand escalier 20150524_122915

20150524_122856

Le dortoir des garçons

20150524_124118

Une beuglante

20150524_124313_1

Le bureau rose bonbon à chats de Dolores Ombrage

20150524_125402

Professeur Rogue et son cachot à potions

20150524_125509 20150524_125458

Professeur Lockhart

20150524_124803 L’univers de Sybille

20150524_123428_1La cabane d’Hagrid

20150524_131000 20150524_131250_1 La forêt interdite et ses créatures magiques

20150524_131644 20150524_13153920150524_131419    Décors du jeu d’échecs d’ « Harry Potter et la chambre des secrets »20150524_132854_1 20150524_132846_1   Sucreries d’Halloween et autres20150524_134504 20150524_134445

Dobby

20150524_134644

Ce clown « épouvantard » sorti tout droit de l’armoire magique de Rémus était bien plus impressionnant en vrai que dans le film.

20150524_124356 20150524_124618 20150524_124417

J’ai trouvé particulièrement sympa la serre de Madame Chourave avec ses mandragores.

20150524_124651 20150524_12503920150524_124938

Une petite partie de Quiditch ?

20150524_13080720150524_125934_120150524_130501

L’univers de Voldemort

20150524_14015820150524_13251120150524_13232120150524_131941La partie de l’exposition consacrée à la grande salle

20150524_13523520150524_133422

20150524_13382020150524_134853Enfin la boutique… Là encore une fois rien de comparable avec Londres. Pour le coup j’ai été déçue… J’espérais ramener une boite de dragées de Bertie Crochue comme je l’avais fait de Londres. Alors certes, nous en avons ramené deux, mais la taille et le packaging des boites n’avaient rien à voir avec la réalité… Quand aux chocogrenouilles, elles n’étaient même pas empaquetées dans les jolies boites en cartons que l’on décrit dans les livres et que justement l’on retrouvait à Leavesden… Bref un petit peu déçue par la boutique qui était minuscule et proposait beaucoup moins d’articles qu’à Londres. Cependant celle-ci était pleine comme un œuf, je pense que certains ont dû quand même trouver chaussures à leurs pieds 😉 .

20150524_142927 20150524_142509_1 20150524_142454 20150524_142520

Et les audios-guides, utiles ou inutiles ?

Nous en avions réservés un chacun, et étions munis de nos propres écouteurs. Alors certains diront que c’est un luxe… moi, sincèrement, je dirais que c’est très bien ! L’audio-guide ne nous dispense pas de lire certains écriteaux explicatifs mais nous épargnent une partie des lectures. Ce n’est pas par flemme que je dis cela, mais il y avait tellement de monde dans si peu d’espace, que j’ai réellement apprécié de me couper du bruit ambiant grâce à mon audio guide et de ne pas avoir à jouer du coude à coude en permanence pour pouvoir lire les différentes explications affichées. Mais là encore une fois, tout dépend du budget que l’on a l’intention de mettre dans cette sortie ….20150524_133610

Pour finir sur cette exposition, je dirais qu’elle est très intéressante et qu’on est vraiment très content d’y être allés. Maintenant, bien entendu rien à voir avec les studios de Leavesden qui valent sincèrement le détour si l’on est fan de l’univers du petit sorcier.

Taste of Paris : Le verdict

20150523_152150_1Je vous en avais parlé, nous avions décidé cette année d’aller tester le Festival « Taste of Paris » qui était une nouveauté pour la France. Bien que le principe soit expliqué sur le site de présentation, j’avoue que j’avais beaucoup de mal à imaginer comment les choses allaient être organisées. Une fois sur place bien entendu tout s’est éclairé.20150523_121211

Chaque visiteur achète un pass d’entrée qui lui permet d’obtenir une certaine quantité de points taste. On échange alors à chaque restaurant (stand) ses points taste contre un plat. Par exemple chez Stéphanie Lequellec on pouvait déguster une « Belle langoustine à peine saisie/concombre de jardin/sarrasin toasté/crème crue » pour 8 crédits c’est à dire 8 jetons taste. Et ainsi on se baladait de restaurant en restaurant, pour déguster les plats qui nous intéressaient.20150523_115157_1

Voilà pour le principe, continuons à présent par les tarifs :

Les tarifs s’étalaient de 35 à 250 € par personne. Le premier pass qui était donc à 35 € permettait d’obtenir 15 points taste. Le deuxième tarif, un pass duo pour deux personnes permettait d’obtenir 50 points taste. Le prix à deux était de 90 €. Sur ces 50 points taste, 40 (jetons roses) étaient destinés à la dégustation de plats et 10 (jetons gris) étaient destinés à la dégustation de vins. Une fois sur place il était possible de racheter des crédits 1 jeton taste  contre 1 €. Personnellement une fois sur place, nous avons fait le choix de racheter des jetons car nous souhaitions vraiment nous faire plaisir et goûter les plats de certains chefs que nous n’aurions certainement pas l’occasion de déguster un jour, tant leur restaurant propose des tarifs élevés. Donc pour notre part nous avons racheté pour 38 € à deux, de jetons, ce qui fait que notre passage à Tatse of Paris nous est revenu 128 € à deux. C’est un peu cher pour un festival mais si l’on est fin gourmet et que l’on s’intéresse réellement à la gastronomie, bien entendu l’expérience est plaisante.

Alors qu’a-t-on pu déguster ? Et bien voici ce qui était servi en dégustation pour ce festival.

Notre premier plat : Stéphanie Le Quellec

Belle langoustine à peine saisie/concombre de jardin/sarrasin toasté/crème crue : 8 Crédits

Un de mes plats préférés, tout en finesse !

20150523_115553

20150523_115450

 20150523_114626

Notre second plat : Joël Robuchon

Le canard confit truffé « façon Parmentier » : 8 Crédits

Bon mais sincèrement pas de quoi se taper la tête contre les murs. Pour tout dire j’ai été un peu déçue par ce plat que j’ai trouvé assez simple.

20150523_120405

20150523_120201

Notre troisième plat : Alain Ducasse

Riz noir cuit en chamba, calamar, poulpe et seiche : 8 Crédits

Excellentissime : un de nos plats favoris !

20150523_122822

20150523_122437

Notre quatrième plat : Guy Savoy

Soupe d’artichaut à la truffe noire, brioche feuilletée aux champignons et truffes : 12 Crédits

Nous avons rarement mangé une soupe aussi bonne, quand à la petite brioche qui l’accompagnait, elle était tout aussi bonne et intéressante 😉

 20150523_123933

20150523_123722

20150523_123615

Notre cinquième plat : Francis Fauvel

Œufs cocotte aux morilles, ficelle toastée : 8 Crédits

Pour tous les amateurs d’œufs et de morilles !

 20150523_13030620150523_130513

20150523_130225

Notre sixième plat : Kei Kobayashi

Raviole de homard, bouillon aux épices : 8 Crédits 20150523_135522

20150523_135336

Notre septième plat : Pierre Sang

Paris – Seoul – Le Puy en Velay : 6 Crédits

Bon mais décevant, limite un peu trop salé…20150523_134139_1

Notre huitième plat : Frédéric Simonin

Le petit pot de foie gras, réduction de vin de Porto Vintage, émulsion de parmesan : 6 Crédits

Ah ! Le foie gras, il n’y a pas à dire : c’est bon ! 😉

20150523_132851

20150523_132103 20150523_132255_1

Notre neuvième plat « Un dessert »: Frédéric Vardon

39V Chocolat – framboise : 6 Crédits

Trop chocolaté pour moi…

20150523_144518

20150523_144526Enfin Benoit Castel avait également un petit stand pâtissier chez qui nous avons pris :

20150523_125221

20150523_125837

Une tarte à la crème Topissime !

20150523_140705

Un fraisier déstructuré Très bon !

20150523_140815

À côté des dégustations se trouvaient également :

  • différents stands de vente en rapport avec la gastronomie
  • des ateliers cuisine ouverts sur inscription mais il y avait foule, nous n’avons pas pu avoir de place…

Le lieu choisi pour accueillir cette manifestation était celui du Grand Palais. Étant donné que le soleil donnait ce jour là nous n’avons pas eu froid 😉 . En attendant, je n’ai pas trouvé que l’on se marchait dessus, il y a eu du monde entre midi et deux mais pas non plus au point de suffoquer.

20150523_160924 20150523_150857 20150523_150859 20150523_150911

20150523_145023Pour finir, je dirais qu’on a vraiment apprécié ce festival, le seul regret que j’ai, reste l’absence de certains chefs comme Pierre Sang, je regrette de ne pas avoir pu échanger avec ce chef qui nous avait paru si sympathique lors de son passage à l’émission culinaire de « Top Chef » sur la 6.

En attendant le concept a fait ses preuves pour moi, maintenant l’a-t-il fait auprès de tous, rien n’est moins sûr car je n’ai pas eu l’impression que l’événement avait attiré les foules… cependant ne possédant aucune donnée concrète mis à part mon simple ressenti, je n’en sais strictement rien 😉20150523_15091320150523_121835

Et vous, fan du concept ?

20150523_141304

Le festival international du jeu à Cannes

20150301_133214 Voilà maintenant deux ans que nous nous rendons en famille accompagnés de quelques amis au festival international du jeu à Cannes. De quoi s’agit-t-il ?

Il s’agit en fait d’un rassemblement d’exposants spécialistes du jeu pour adultes. Plusieurs catégories sont représentées. Entre autre, on trouve :

  • les jeux de rôle
  • les jeux de plateaux
  • les jeux vidéos
  • les casses têtes
  • les jeux d’adresse
  • et plein d’autres types de jeux que je n’arriverais pas forcément à catégoriser.

L’an passé, le petit chat n’avait que deux ans, quand nous nous y sommes rendus et pendant que mon mari et ma sœur partaient à la recherche de la dernière nouveauté en matière de jeu, j’avais déambulé à travers les allées avec le petit chat essayant tant bien que mal de la faire jouer à … ce qu’elle pouvait jouer. Au final, après un petit temps passé au stand play doh, un autre au stand ouistiti, un autre au stand V-TECH, et autres… l’après-midi était vite passé. Mais cette année, j’appréhendais un petit peu ce que nous allions y trouver, car j’avais peur que ce soit un peu léger pour le petit chat qui commence à bien jouer. Et là, ça a été la révélation !!!! Cette année, un étage entier avait été consacré aux enfants. Pour tout vous dire, un après-midi ne nous a pas suffit pour tout voir, je ne dis pas tout tester, car là c’est au moins deux jours entiers qu’il aurait fallu rester … mais ne serait-ce que tout voir correctement.

Je connaissais déjà bien les jeux HABBA et les jeux DJECO, mais là encore, je n’en connaissais que certains, ce qui m’a bien entendu permis d’en découvrir de nouveaux, et de les tester avec la principale intéressée.

Pour que l’après-midi avec son petit bout soit intéressant et se passe bien, il faut sélectionner les stands sur lesquels on s’arrête. Pour ma part nous avons alterné entre jeux de manipulation (kaplas et autres), jeux de plateaux (habba, djeco …), jeux d’adresse et jeux d’arts plastiques et de travaux manuels. Cette année : exit la pâte à modeler …. Attention pas parce que ça ne lui aurait pas plu, mais par manque de temps. J’ai jeté un rapide coup d’œil à l’ensemble des stands et il me semble qu’à partir de deux ans le festival était praticable avec un petit bout. Maintenant, je dois avouer que j’étais bien plus concentrée sur la tranche d’âge qui me concernait : trois ans et là je dois dire qu’il … n’y avait rien à redire. Pour les plus grands, le festival est tout aussi intéressant.

Au rez de chaussée, les jeux présentés concernent bien souvent un public allant en moyenne de 7 ans à l’âge que l’on veut. Des tables sont installées un peu partout pour qu’on puisse s’y installer et tester le jeu présenté. Une personne est bien entendu là pour vous expliquer les règles, vous guider durant la partie. Selon les jeux, et leur popularité, la queue pour pouvoir espérer y jouer peut être parfois très longue, mais quand on est passionné, et bien on attend. Ce qu’ont fait mon mari et ma sœur…

Bref, pour clôturer ce billet, je dirais que le festival international du jeu peut-être très intéressant pour découvrir de nouveaux jeux, de nouvelles activités à son enfant, pour se faire plaisir tout simplement si l’on aime jouer. Cependant, bien penser à l’environnement ambiant (très bruyant) qui peut fatiguer très vite les plus petits. Que ce soit cette année, ou l’année précédente nous n’y avons passé qu’une très grande après-midi mais amplement suffisante pour notre petit chat.

Le festival se tient chaque année à Cannes au palais des Festivals. L’année prochaine ce sera sa trentième édition ! (j’espère qu’ils verront les choses en grand 😉 ) et il devrait se dérouler du 26 au 28 février 2016.

Sur ce, je vous laisse quelques images du festival…

 20150301_184853 20150301_170350 20150301_154756 20150301_140059_1 20150301_144104

Expogato aux docks des suds à Marseille

20150207_10475220150207_112505Alors cette fameuse expo gâteau… Que dire ???

Je dirais petite, vraiment petite… Nous y sommes restés en tout et pour tout deux heures et ce à mon avis car nous avions un petit bout de chou de 3 ans avec nous. Les exposants les plus intéressants étaient à mon sens « scrapcooking » et « wilton » ainsi qu’un petit exposant espagnol à qui j’ai acheté un lot d’emportes pièces pour biscuits. Pour le reste, je ne dis pas que c’était inintéressant mais l’espace était petit et le monde agglutiné autour des stands décourageait rapidement de rester.

Dans l’ensemble, pour une personne tout à fait novice dans le cake design, l’espace de vente comporte un intérêt. Par contre pour une personne qui s’y connait davantage, c’était un petit peu plus par plaisir que l’on se promène dans ces allées… Effectivement j’espérais véritablement dénicher dans cette expo des ustensiles de pâtisserie que l’on retrouve difficilement sur le net, et de ce côté là, à part mon petit achat chez ce revendeur espagnol, rien de transcendant. Bref j’étais un petit peu déçue. Je pense que le « Sugar salon de Paris » doit être bien plus grand et proposer ainsi un choix d’achat plus large et plus diversifié.

Néanmoins, de très jolis gâteaux étaient exposés, et avec mon mari et le petit chat, nous avons pris beaucoup de plaisir à les contempler. Enfin, toute une série de cupackes et cheescakes étaient à vendre. Nous en avons offert un au petit chat qui l’a englouti d’une traite. Je n’ai même pas eu le plaisir d’en gouter une miette. Mon mari, lui qui a eu droit à une lichette l’a trouvé très bon. Bref, je le crois sur parole !

Voilà, pour finir, je dirais qu’une petite visite à expogato permet de passer un petit moment sympathique mais pour ma part m’a laissée sur ma faim 😉

Sur ce, je vous laisse admirer quelques clichés de notre passage aux docks des suds.

20150207_110754 20150207_110643 20150207_110632 20150207_110537_1 20150207_110506 20150207_110417 20150207_110256  20150207_111254_1 20150207_105745 20150207_110245_1Et voici les fameux biscuits qui m’ont faite craquer… bien entendu on a opté pour les princesses 😉

20150207_11591020150207_115906

20150207_11585920150207_115855

Salon Expogato Edition 2015

affiche-expogato-2015A défaut de pouvoir aller à Paris au salon Sugar, nous allons tenter de nous rattraper avec le salon du cake design sur Marseille. De multiples gâteaux y sont exposés, des ateliers y sont proposés et enfin des exposants sont là pour vendre si j’ai bien compris… Bref, je suis très curieuse d’aller y jeter un œil. Alors samedi prochain le programme est tout trouvé !

A très vite pour en faire le débrief 😉