L’île Maurice : Le debrief

20140718_114148Cette semaine à L’île Maurice était une grande première pour nous. Pas que nous ne connaissions pas ce genre de destination, mais bel et bien que c’était la première fois que nous partions si loin avec notre petit chat.

Ce qui me tracassait le plus à vrai dire était les 10 heures de vol… Mais avec un vol de nuit, la tablette en poche, tout s’est très bien passé. Une fois sur place, ce qui nous a le plus séduit fut certes la beauté des paysages, mais surtout l’ambiance familiale qui règne sur l’île. Réellement on a été surpris par la gentillesse des gens avec le petit chat. Enfin, l’hôtel sélectionné a été une réelle belle surprise. J’ai fortement apprécié le fait de me laisser plus ou moins porter pendant une semaine et de profiter pleinement de mes vacances. Aucun souci logistique de quelque ordre qu’il soit, il n’y a pas à dire c’est le pied.

Un petit plus auquel on ne pense pas forcément est l’intensité avec laquelle le soleil frappe. Pour un petit bout de deux ans, bien couvert de crème solaire et d’un chapeau, il n’y a pas de souci, je dirais (en tout cas, nous, n’en avons pas eu). Ce n’est pas le cas de toutes les destinations version « île ». Les Maldives par exemple sont très fortement exposées…

Bref, pour finir, l’île Maurice est véritablement une destination facile avec un enfant en bas âge où tout le monde y trouve à se plaire. En espérant que cette petite série d’articles vous ait donné l’envie de partir…

Que faire à L’île Maurice avec des petitous ?

20140718_154522Alors pour commencer bien sûr il y’a la mer, la plage, qui restent le best en la matière ! Un sceau, une pelle et un râteau dans la valise (par précaution) et c’est parti !
Le petit chat s’est régalé et nous avec 😉
Les plages de Flic en Flac, de Grand baie ou encore Mont Choisy ou Trou aux biches sont bien entendues magnifiques et à voir.

20140718_14441620140716_12135620140718_151338La deuxième alternative est de prendre la voiture (taxi, bus,location) pour se rendre à l’intérieur des terres. Là on peut aller visiter le marché de Port Louis, la capitale, ou encore se promener au sein du jardin Pamplemousse, très agréable par sa diversité d’espèces végétales. Je sais qu’il existe également un musée de la canne à sucre, très présente sur l’île, que nous n’avons pas eu l’occasion de visiter mais qui apparemment est très bien fait.

Le marché de Port Louis

20140718_12302320140718_122919Le jardin Pamplemousse

20140718_10500920140718_11082220140718_111457_120140718_111239

20140718_114505Enfin, la troisième alternative est de prendre le bateau pour se rendre sur les petites îles avoisinantes. Pour notre part nous avions décidé d’aller visiter l’île aux cerfs, certainement la plus connue. La sortie est sympathique. L’île est bien entendu plus sauvage encore que Maurice et la sortie en bateau plait toujours aux enfants en général.

20140720_110345Bref l’île bien que petite offre différentes alternatives pour en profiter, et chacun peut facilement trouver chaussure à son pied 😉

La pointe aux canonniers : hôtel Beachcomber

20140717_10523120140717_094546Après vous avoir présenté rapidement quelques jolies images de l’île Maurice, je tenais à vous parler du logement sur l’île.

Plusieurs solutions existent allant de la chambre d’hôte à l’hôtel grand luxe, en passant par l’hôtel plus cheap… tout dépend  après de son budget, de ce que l’on a envie de faire, de voir… si on est plus road trip ou plus « j’ai pas trop envie de m’embêter la vie »…

Nous étions au départ partis pour louer une chambre d’hôte, mais un manque de disponibilité aux dates que nous avions sélectionnés nous a poussé à jeter un œil aux hôtels et là nous sommes tombés sur une offre promotionnelle pour la chaine des hôtels Beachcombers qui a fini de nous décider.

Alors quels sont les avantages de ces grosses structures ?

Tout d’abord le cadre. Une merveille ! Avec une vue à couper le souffle, une plage privée, une très belle piscine, un spa niché dans un très vieux banian et donc d’une originalité à couper le souffle. Bref, les images parlent d’elles-mêmes.20140719_17104820140719_170932Ensuite la restauration. Le top ! Je tiens à préciser que nous étions en « all inclusive », donc nous ne nous sommes pas tracassés des menus ;-). Point non négligeable quand on voyage avec un petit bout de deux ans.

20140720_175725L’hôtel comprenait deux restaurants, plutôt gastronomiques et un grand restaurant self qui proposait des buffets très variés (environ 6 stands) richement fournis. C’est ainsi qu’à peu près toutes les grandes cuisines dans le monde ont été représentées durant la semaine où nous avons séjourné. Bref une variété à toute épreuve et qui fait plaisir aux papilles si l’on est gourmand…20140715_19131420140717_190827

De plus, les cocktails sont compris dans le all inclusive et ce à tout heure du jour et de la nuit… De même, tous les jours un gouter était proposé sur l’une des très belles terrasses du restaurant, ce qui nous a bien arrangé pour notre petit chat.20140720_175748

Enfin les petits plus. L’hôtel proposait de nombreuses activités : ping pong, tir à l’arc, tennis, bateau à fond de verre, pédalo, snorkeling, spa… Nous avons profité de plusieurs d’entre elles, et avons trouvé le tout très agréable. 20140720_180024

Un petit club pour enfants existait également. Alors tout dépend de comment on envisage les choses… Pour notre part, à deux ans la question ne s’est même pas posée, mais nous avons pu profiter des installations existantes. Notre voyage s’étalant sur deux semaines (1 semaine à Maurice et 1 semaine à la Réunion) nous avions mené avec nous quelques jeux mais bien entendu le choix avait été très limité. Le petit chat a donc été ravi de pouvoir jouer avec d’autres jeux…20140717_164354Une petite salle accessible à toute heure du jour et de la nuit et permettant de disposer de tout le nécessaire pour bébé, même la petite collation…20140718_210315

20140718_210339

Voilà pour finir je dirais que nous avons totalement été séduits que ce soit par le cadre, la cuisine, la gentillesse du personnel, ou encore les infrastructures existantes sur place …20140720_173826Sur ce, je vous propose d’aller visiter pour ceux qui ne connaissent pas le blog de Maman voyage qui parle également de cet établissement. Un site très bien fourni et très agréable à suivre.

 

L’île Maurice

20140717_161852Il y a un an nous avons découvert en famille l’île Maurice ! Un petit paradis sur Terre… L’île est bien entendu très connue pour ses jolies plages de sable et son eau aux couleurs turquoises et bleues.

20140716_121532Nous sommes partis en juillet découvrir ce joli petit bout de terre. Alors ce n’est normalement pas la bonne saison pour voyager dans cette partie du monde car le temps y est apparemment plus incertain. Pourtant, je ne sais pas si ça a été un coup de chance, mais mis à part une journée un petit peu nuageuse, nous avons eu un beau soleil toute la semaine durant laquelle nous y avons séjourné, et les plages n’étaient pas assaillies, loin de là, ce qui n’a rien gâché à notre plaisir.20140716_15590220140716_155906Les côtes sont prises d’assaut par une série d’hôtels de plus ou moins grand luxe qui possèdent pour la plupart leur plage privée. Nous avons séjourné dans un des hôtels de la chaine Beachcombers au niveau de la pointe des canonniers. Un endroit superbe ! Nous avions profité de nos 5 ans de mariage pour profiter d’une offre promotionnelle avantageuse qui nous avait vivement incitée à partir… (sinon il est vrai que ce type d’hôtel n’est pas donné)20140720_110248L’île est vraiment très accessible avec des enfants, que ce soit par l’accueil que l’on y reçoit (les Mauriciens sont vraiment très agréables et compréhensifs avec les enfants), pour les activités que l’on peut y pratiquer (pédalos, plages, mer, bateau à fond de verre, bateau…) la cuisine, le temps ou encore les conditions sanitaires…

On peut facilement se déplacer dans l’île, car les transports en taxi sont très abordables (50 € pour disposer d’un taxi à la journée) et l’on peut ainsi découvrir quelques temples indous, le jardin pamplemousse, l’île aux cerfs, de nombreuses plages paradisiaques, la capitale et autres…

Bref, une destination vraiment très chouette que je vous conseille vivement si vous avez envie de vous lancer dans un premier grand voyage dépaysant avec un petit bout. Sur ce je vous laisse quelques images…20140720_11042320140717_10341020140717_163333

Une nuit en yourte

DSC_2981DSC_2858Voilà un petit moment que je n’ai pas eu le temps de remettre le nez dans ce blog mais voilà chose faite 😉

Avec les beaux jours qui reviennent, les préparatifs pour de petits week-end prolongés arrivent un peu chez tout le monde et j’avais très envie de vous parler de logement insolite. Il y a de ça deux ans maintenant nous avons testé la nuit en yourte. Une soirée vraiment sympathique qui nous avait laissé un tas de jolis souvenirs et comme nous avons l’intention de retenter l’expérience très prochainement à une nouvelle adresse, il me semblait intéressant de vous parler de cette première fois.

A l’époque nous étions partis à l’automne, fin octobre du côté de la Haute Loire. Nous devions passer cette nuit en yourte avant de rejoindre de la famille. Le séjour était donc de courte durée puisqu’il ne s’agissait que d’une escale.

La famille qui gérait ces yourtes en possédait deux différentes. La notre dans des tons chauds de rouge et d’orange était véritablement magnifique, mais les photos de la seconde indiquaient qu’elle l’était tout autant. Dans le forfait que nous avions choisi, le dîner et le petit déjeuner étaient inclus et je dois dire que nous n’avons pas été déçus aussi bien par la qualité du repas que par la quantité. Pour l’accueil, le tutoiement a été de mise dès le départ, ce qui peut mettre mal à l’aise, mais les personnes qui nous ont reçus ont été très charmantes, et ça n’a pas été le cas.

Notre petit chat avait alors tout juste 10 mois, un lit parapluie nous avait été proposé mais nous l’avions gentiment décliné pour l’installer au chaud entre nous deux. Malgré la neige qui est tombée cette nuit là nous n’avons pas eu froid, bien chauffés par le poêle à gaz de la yourte et les couvertures fournies. Pour la toilette, une salle de bain et des WC installés dans une annexe de la maison des propriétaires nous étaient destinés, donc grand luxe également de ce côté là. Entre l’accueil, le repas, l’originalité et la beauté du logement nous avons véritablement été séduits.

Bref, une expérience très chouette que je vous conseille vivement de tester. Dépaysement assuré pour les grands comme pour les petits.

  • Les Yourtes de la Chapuze
    La Chapuze
    43260 Saint Julien Chapteuil
    06 87 49 14 25

DSC_3082 DSC_3057 DSC_3042 DSC_2962    DSC_2909 DSC_2905

Londres : Le débrief

DSC_7919

Pour finir cette série d’articles sur Londres, je dirais que c’est une destination facile pour partir avec un petit bout de chou, à condition que la pluie ne soit pas au rendez-vous. Quand je revois cette petite semaine, je me rends compte que nous avons quand même passé beaucoup de temps à nous balader dehors. Alors bien sûr nous sommes entrés voir quelques monuments comme Saint Paul cathédral ou le museum d’histoire naturelle ou la gare de King’s Cross et d’autres, mais finalement à chaque fois c’était pour mieux ressortir nous promener… Cet aspect de notre séjour était plutôt sympathique car pour le coup, nous ne nous étions pas fixé d’objectif et avons réellement profité de la ville en elle-même. Cependant comme je l’avais dit nous avions eu beaucoup de chance car sur une semaine (en février tout de même !), nous nous sommes retrouvés sous la pluie que deux petites heures….

Il est évident maintenant que si il avait plu toute la semaine, il aurait certainement fallu se réfugier à l’intérieur et là, la gestion du petit chat aurait été autre… Donc à mon sens la période à laquelle on part, peut être déterminante dans la réussite de ce voyage.

Pour les studios, nous n’avons pas rencontré de réel souci pour y passer la journée, mais là aussi j’avoue que le fait d’être quatre adultes pour surveiller un petit bout, le fait que ce dernier fasse encore très facilement la sieste dans la poussette malgré la foule, nous ont bien aidé. Certainement qu’à deux, nous n’y aurions pas passé la journée, tout dépend là de son enfant…

Enfin je terminerais par le logement qui est une donnée capitale avec un petit bout. Les tarifs y sont élevés mais un peu comme pour Paris je dirais. Nous avons de mémoire payé un peu plus de 100 euros la nuit pour un hôtel Best Western situé tout près de la gare de « Victoria Station ». La qualité du service et l’emplacement de l’hôtel étaient très bien. Je vous le recommande donc.

DSC_9442

Londres nous a beaucoup plu. Pour nous trois c’était une grande première… bien que nous ayons beaucoup voyagé à deux, mon mari et moi étonnamment n’y avions jamais encore mis les pieds. Chose faite à présent, et nous n’avons pas été déçus du tout. J’espère d’ailleurs bien pouvoir y retourner pour voir tout ce que nous n’avons pas pu faire pendant ce premier séjour et la liste est longue…

Et vous quels souvenirs et quelles impressions avez vous de la capitale britannique ?

DSC_9455

Manger à Londres

Faire manger son petit bout à la maison n’est pas toujours chose aisée, alors à l’étranger, ça peut rapidement devenir compliqué. Étant donné que le petit chat n’avait qu’un an au moment du voyage, on va dire que culinairement parlant le séjour a été très lacté. Avec la moitié de la valise pleine de biberons prêt à l’emploi, et l’autre de compotes, nous partions confiants et je dois avouer que pas un biberon ne s’est avéré être de trop durant le séjour.

A l’inverse pour nous adulte, il fallait bien évidemment se nourrir d’autre chose que de lait. Le gros souci quand on arrive à l’âge où son enfant marche, est de le faire tenir assis au restaurant tout le long du repas et de trouver bien entendu un endroit qui accueille sans souci des familles avec enfants en bas âge. Durant la semaine, nous avons donc favorisé des repas assis au chaud, (car manger sur le pouce pendant une semaine avec un petit bout n’est pas envisageable non plus), mais à l’ambiance simple et familiale. Nous avons entre autre goûté le fameux fish and chips qu’on a trouvé très bon. Un peu gras, mais très bon. Nous avons également déjeuné dans une chaîne de restauration que l’on connait en France « Le pain quotidien ». Là aussi, on a été ravi de l’expérience, car les plats proposés et pâtisseries, avaient été revus à la sauce british, donc une jolie découverte également. Londres abrite un autre type d’établissement assez connu : le « Rainforest café », alors c’est certain culinairement parlant à mon sens il n’y a rien de transcendant à y manger, mais cependant les enfants adorent le décor (les adultes aussi d’ailleurs) et cela permet de faire une petite pause sympathique pour les petits bouts.

Enfin nous nous sommes octroyés tout de même un petit repas dans une taverne de la City avec une partie de l’établissement utilisée pour accueillir le pub et l’autre utilisée pour le restaurant. Nous y avons très bien mangé et ce pour un tarif raisonnable.

Avec un petit bout, nous n’avons eu qu’un petit aperçu de la cuisine anglaise mais ce que nous  avons pu goûter n’était pas mauvais.

Mon gros regret est de ne pas avoir pu déguster un vrai tea time, mais je m’étais renseignée au préalable et l’expérience n’est pas donnée entre 15 et 30 euros par personne selon l’établissement choisi. Bref avec un petit bout de chou d’un an j’ai eu peur que ce ne soit pas jouable ou tout du moins pas dans de bonnes conditions.

Pour finir je dirais que Londres est une ville pleine de surprises et que sa cuisine recèle son propre lot à découvrir.

Quelques endroits sympathiques où s’arrêter

Que faire à Londres avec un petit bout d’un an ?

Et bien on promène essentiellement. Il est clair qu’on peut oublier les longues visites culturelles dans les musées où le petit chat ne pourra pas gambader librement et ou rien de ce qui pourra y voir ne sera en mesure d’ éveiller un tant soi peu sa curiosité. Donc comme je le disais pas de visite de la maison de Jack l’éventreur ni de musée de Madame Tussauds au programme (en même temps il faut bien se donner une raison de revenir) mais une découverte de la ville par ses rues et monuments.

Alors forcément nous avons beaucoup marché et promené en poussette, mais il faut dire que pour un mois de février nous avions eu beaucoup de chance avec une météo clémente. Dans toutes nos petites découvertes, il y a bien sûr les incontournables de la ville comme le Tower Bridge, Big Ben, la London eye mais également d’autres endroits peut être un peu moins connus de certains comme Camden Town, le museum d’histoire naturelle ou encore Covent Garden (quoi qu’en citant tous ces endroits je me dis qu’ils sont tout aussi incontournables que les autres).

Bref pour tous ceux qui cherchent à découvrir Londres avec ou sans petit bout, voici quelques images de la capitale so british.

Big Ben

DSC_7951Covent GardenDSC_9476Le quartier chinois (Par chance, nous sommes tombés à la période du nouvel an)

DSC_9474Camden Town

DSC_9337 DSC_9349 DSC_9331DSC_9356 Trafalgare square

DSC_9457Notting Hill

DSC_9420DSC_9421Harrods

DSC_8607Hamleys (célèbre boutique de jouets londonienne)

DSC_9228 DSC_9226Le museum d’histoire naturelle

DSC_8462  DSC_8496DSC_8432 La City

DSC_8838 DSC_8844 Le Leadenhall market

DSC_8783La London eye et sa vue imprenable sur Londres

DSC_8040 DSC_8025Saint Paul Cathédrale

DSC_8663Buckingham Palace

 DSC_8186DSC_8197DSC_9447Le Tower Bridge

DSC_8825DSC_8829Picadilly

DSC_9206

Les parcs londoniens

DSC_8266

Hyde Park

Quand on part avec un petit bout d’un an à l’étranger, bien entendu la première chose à laquelle on pense c’est adapter sa vitesse de croisière à son rythme. Et à cet âge prendre le grand air dans un parc est un must qu’on ne saurait contourner. C’est pourquoi quand nous nous sommes lancés dans cette première escapade à Londres, j’avais inévitablement programmé quelques petites ballades en poussette dans les nombreux parcs de la capitale.

Londres est une ville très agréable à visiter. Les gens y ont été très gentils avec nous tout le long de notre séjour. Elles est entre autre connue pour ses grands espaces verts, véritables poumons de la ville. Rien à voir avec nos parcs parisiens ,que je trouve magnifiques ceci dit en passant. En effet les deux villes présentent des espaces verts totalement différents, à vrai dire elles sont difficilement comparables sur ce point. A Paris ( à l’exception des Buttes Chaumont ) les parcs sont généralement plus petits mais très travaillés ( jolies fontaines, bancs, parterres de fleurs etc … ) A Londres les espaces verts sont beaucoup plus grands mais plus simples. J’ai pris tout autant de plaisir à me balader dans les uns et les autres.

Une chose est sûre : que ce soit à Hyde Park ou dans un autre parc londonien, l’impression de s’échapper de la ville est bien présente et ça pour de vrais citadins ça n’a pas de prix 😉

Je vous laisse découvrir quelques clichés de ces beaux espaces verts . . .

Et vous ? Quelles expérience avez vous des parcs londoniens ?

Saint James Park

DSC_9446DSC_9268DSC_9488DSC_9254DSC_9293

Kensington Gardens

DSC_8346

Les studios Harry Potter

DSC_8931DSC_8952Quelle petite merveille !

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler des studios Harry Potter à Leavesden près de Londres. Il y’ a de ça deux ans presque, nous décidions d’emmener le petit chat pour une petite virée à Londres avec nous pour une semaine.

Accompagnés d’un autre couple, pour un premier voyage à l’étranger, le challenge nous paraissait raisonnable. Je vous ferai part de notre expérience du voyage avec petit bout de chou dans un autre billet, mais aujourd’hui place à la magie des studios.

Pour commencer la visite.

DSC_8953A l’époque où nous y sommes allés il fallait réserver un jour et un horaire de visite. La durée de la visite était estimée sur le site à 3 heures : nous y avons passé la journée entière 😉 sachant que nous avions le premier horaire d’ouverture. Nous avons pu ainsi découvrir les lieux sans personne, une chance car très rapidement les studios se sont remplis comme un oeuf.

La visite débute par un petit film et se poursuit par l’entrée dans la grande salle à manger de Poudlard. Une fois à l’intérieur, on peut se promener dans ce lieu mythique (pour tous les fans de Potter) et admirer la décoration et les costumes présentés.

DSC_8958DSC_8997DSC_8969La suite de la visite se déroule alors en trois étapes :

*une première étape où l’on peut voir les différents décors du film (la hutte de Hagrid, le bureau de Dumbledore, le ministère de la magie, la salle commune de Poudlard …)

DSC_8973

DSC_8978DSC_8990DSC_9008DSC_8995DSC_9000DSC_9009DSC_9006DSC_9017*une seconde étape avec les décors extérieurs (la maison des Dursley, le magicobus …)

DSC_9041 *et enfin une dernière étape avec tous les objets à effets spéciaux utilisés pour le tournage et surtout le chemin de Traverse … sans conteste mon passage préféré de la visite 😉DSC_9068DSC_9069DSC_9078DSC_9083DSC_9082DSCF4987DSC_9136

Les studios sont très bien organisés et fournis. Nous avons déambulés avec plaisir à travers tous ces décors et objets, et une journée pour tout voir est à mon avis un bon compromis.

La fin de la visite se termine par la traditionnelle boutique à souvenirs qui est à elle même un petit musée Potter. D’ailleurs repartir avec un petit sachet de dragées de Bertie Crochue ou une chocogrenouille fait toujours son petit effet auprès des connaisseurs une fois de retour à la maison …

DSC_9178DSC_9165DSC_9144DSC_9158

Bref, j’ai trouvé ça amusant et instructif à la fois de voir ces studios. Nous avons passé une excellente journée et je conseille vivement cette visite à tous les fans d’Harry Potter.